Les conférences des mois de février et mars 2018

Samedi 17 février 2018 à 15h :

La construction de la principauté hainuyère sous le gouvernement des Baudouin (mil. XIe-début XIIIe siècle) : le pouvoir, les écrits, la loi

par Nicolas RUFFINI-RONZANI, historien, chargé de recherches FNRS

L’objectif de cette intervention sera de comprendre comment, entre le milieu du XIe siècle et le début du XIIIe siècle, la dynastie des Baudouin est parvenue à asseoir son autorité sur la vaste principauté hainuyère, qui occupe à l’époque une position frontalière à l’ouest de la Basse-Lotharingie. La communication se focalisera sur trois aspects du pouvoir des princes : 1) Les relations, souvent complexes, qui unissent les Baudouin à leur aristocratie ; 2) Des hommes, nous passerons ensuite aux documents, en tentant de démontrer comment l’écrit a progressivement joué un rôle croissant dans l’affirmation de la principauté hainuyère ; 3) Enfin, le dernier point de la communication portera sur deux textes éminemment liés : les célèbres chartes pénale et féodale de Hainaut – premières lois à l’échelle du comté – qui n’ont peut-être pas toujours reçu l’attention qu’elle méritaient.

Samedi 17 mars 2018 à 15h :

L’industrie textile à Ath, 19e-20e siècles

par Jean-Pierre DUCASTELLE, Président du Cercle.

Depuis le  Moyen Âge, la production et le commerce des draps et des toiles anime la ville d’Ath et la région. Vers 1840, le marché aux toiles entre en déclin à cause de la concurrence de l’industrie  mécanisée. A partir de 1858, les filatures et tissages, installés sur le site de l’ancien couvent des Récollets (Athénée royal), assurent la relève. Entre-temps, l’usine d’Indiennes des frères Descy (1822-1876) disparaîtra faute de mécanisation et  la soierie de Meslin-L’Evêque (1821-1841) ne donnera pas les résultats attendus. L’usine de tissage des frères Sadoine (1866-1914) sera reprise par société Saint Frères, des industriels de Picardie. Les Tissages de la Dendre (1886-1920) au faubourg de Tournai réaliseront surtout des tissus d’ameublement. Toutes ces entreprises occupent jusqu’à  500 ouvriers au début du 20e siècle. On replacera l’industrie textile dans son contexte social et en relation avec l’évolution de la ville d’Ath aux  19e et  20e siècles.

Publicités
Publié dans Conférences

Prochaines conférences : 16 décembre 2017 et 20 janvier 2018

Le samedi 16 décembre 2017 à 15 h :

«Les campements militaires de Frameries, 16e-18e siècle. Une archéologie des pratiques militaires aux portes de Mons»,

par Marceline DENIS, archéologue au Service de l’Archéologie SPW-Hainaut I

Depuis quelques années, les découvertes concernant des vestiges de campements militaires se multiplient en Europe. Souvent isolées, rarement exploitées et publiées, ces données livrent enfin un témoignage matériel des campagnes militaires et des sièges qui marquèrent nos territoires frontaliers. Au départ des découvertes réalisées par le Service public de Wallonie à Frameries en 2012, 2015 et 2016, cette conférence confrontera les découvertes hennuyères avec celles des régions limitrophes et tentera de faire le point sur cette discipline en développement.

Le samedi 20 janvier 2018 à 15 h :

« Malcontents » et Alexandre Farnèse (1578-1581) : le Hainaut fer de lance d’une pacification politique et religieuse ?

par Jean-Marie CAUCHIES, professeur émérite de l’Université Saint-Louis – Bruxelles et de l’U.C.L., membre de l’Académie royale de Belgique

Dans l’ultime phase de la « révolution des Pays-Bas », c’est-à-dire de la révolte contre la monarchie espagnole dans le dernier tiers du XVIe siècle, le Hainaut constitue un terrain d’observation privilégié. Au cours des années 1578-1581, plusieurs provinces, en effet, choisissent de se réconcilier avec le roi Philippe II, souverain « naturel », quoique contesté, et ce en raison de l’attitude ambiguë des États généraux, des intrigues de Guillaume d’Orange (le Taciturne), chef de file de l’opposition, et de l’intransigeance des républiques communales calvinistes imposées dans plusieurs villes de Flandre et de Brabant. Le Hainaut joue un rôle moteur dans l’évolution des « partis » en présence. L’enjeu est de taille : concilier ouverture religieuse, loyauté monarchique et défense des « libertés » du pays. Une prise de position nouvelle se fait jour dans ce sens : celle des « Malcontents ». Un habile diplomate entre en scène : le gouverneur général Farnèse, neveu du roi. Et Mons va abriter dans ses murs, pendant plus d’une année, le gouvernement légal des Pays-Bas…

Publié dans Conférences

Le dernier bulletin est sorti… : sur les origines de Mademoiselle Victoire

Sur les origines de Mademoiselle Victoire…

Le dernier Bulletin du Cercle royal d’Histoire et d’Archéologie d’Ath et de la région est entièrement consacré à la recherche d’Une ancêtre nouvelle pour « Mademoiselle Victoire ». Cette étude a été réalisée par Carl Deroux, professeur de latin à l’Université libre de Bruxelles et spécialiste de la religion romaine. Originaire de Basècles, cet érudit a été frappé par les ressemblances de la géante qui personnifie la Ville d’Ath avec la déesse Cybèle. Comme le souligne l’auteur, Cybèle était la mère des dieux, la protectrice des villes et des hommes, elle avait la tête couronnée de tours et était aussi porteuse des lauriers de la victoire. Les créateurs de la géante athoise connaissaient bien la religion romaine, aussi bien le Bourgmestre Nicolas Delescluse en 1793 que l’artiste Henri Hanneton en 1860. Carl Deroux illustre son article d’une vingtaine de documents d’époque romaine qui confirment les parentés entre les deux figures. Cet article démontre que les géants d’Ath sont le reflet des préoccupations de différentes époques et que leur création repose sur une importante base culturelle parfois venue du fond des âges.

Cette étude d’une trentaine de pages peut être obtenue à l’Office de Tourisme d’Ath ou aux Archives de la Ville. Elle sera envoyée contre virement de 8€ au compte BE41 068054813010 du Cercle royal d’Histoire et d’Archéologie d’Ath.

Publié dans Publications

Excursion à Arras : petite modification

La participation est fixée à 75 euros pour les membres (conjoints et enfants assimilés) [85 euros pour les non-membres] ; elle comprend les entrées et visites dans les musées, le repas de midi et le transport en car.

Les personnes intéressées sont priées de nous retourner le bulletin d’inscription avant le 26 mai, dernier délai, et de verser le montant de leur participation sur le compte n° BE41 0680 5481 3010 du Cercle. Le nombre de places est limité à 25. Le 26 mai, s’il n’y a pas 15 inscriptions, l’excursion sera annulée.

 

Publié dans Excursions

Assemblée générale ce 29 avril

Convocation à l’assemblée générale du 29 avril 2017

L’assemblée générale de notre Cercle aura lieu le samedi 29 avril 2017 à 15 heures à la Maison des Géants (rue de Pintamont – 7800 ATH).

A l’ordre du jour :

  • Rapport d’activités 2016, par Jean-Pierre Ducastelle, Président
  • Rapport financier, par Willy Goossens, Trésorier
  • Rapport des vérificateurs aux comptes et décharge des administrateurs
  • Perspectives d’avenir, par Jean-Pierre Ducastelle

L’assemblée sera suivie de la conférence de M. Bavay.

Les Secrétaires,

Christian CANNUYER

Adrien DUPONT

Le Président,

Jean-Pierre DUCASTELLE

Publié dans Conférences

Le volume d’Annales est sorti !

annales couv 0 1

Voici la table des matières de ce volume LXV :

Emilie NISOLLE, Notre-dame de la Fontaine ? Vénérée à Chièvres.

Michel DELTENRE, Une création politique et un « point d’ancrage » flamand à Lessines : l’hôpital Notre-Dame à la Rose.

Michel DELTENRE, La violence seigneuriale au pays de Lessines au crépuscule du 13e siècle : les faits d’armes, les exactions, les cruautés et le châtiment de Robert d’Audenarde.

Dr Victor FIEVEZ (†), Paul CARTON (†) et Adrien DUPONT, Les diligences à Ath, au milieu du XIXe siècle, en particulier le service de messageries entre Ath et Jurbise.

Sébastien MORANCÉ, Joseph Hoyois, député et résistant.

Jean-Pierre DUCASTELLE, L’industrie du bois et du meuble à Ath, 19e et 20e siècles.

Le tome LXV de nos Annales est distribué gratuitement aux membres du Cercle en règle de cotisations pour les années 2015 et 2016. Il peut être retiré auprès du secrétariat du Cercle, au Archives de la Ville (16, boulevard du Château). Il sera aussi distribué lors de la prochaine séance du Cercle, le samedi 29 avril 2017.

Il est possible de l’envoyer par la poste moyennant paiement des frais de port : 5€ pour la Belgique et 8€ pour l’étranger.

Pour les non-membres, le volume est en vente au prix de 20 € (port non compris).

 

Publié dans Publications

Prochaine excursion : Arras

La prochaine excursion de notre Cercle d’histoire aura lieu le samedi 10 juin 2017 dans la région d’Arras.

PROGRAMME DE LA JOURNEE

8 h (précises) : départ du parking du Shoping Center (Match, chaussée de Bruxelles)

10h15 : visite guidée de l’architecture urbaine d’Arras

Au XVIème siècle, l’édit de Philippe II interdit de « bâtir dans la ville d’Arras, à moins que les murs ne soient faits de pierre ou de brique sans aucune saillie sur les rues ». Ces contraintes architecturales sont mises en place par mesure de sécurité mais aussi dans un souci d’embellissement. Elles ont donné naissance à un ensemble unique en Europe de 155 façades de style baroque flamand. Depuis le Moyen Age, l’histoire des places se confond avec celle de ses marchés. Le marché d’Arras est un rendez- vous coloré à ne pas manquer. Les odeurs alléchantes et les couleurs réveillent les papilles. Sur les étals sont présentés produits de bouche et du terroir. Se côtoient également des stands de bijoux, tissus, vêtements. Un marché haut en couleurs, un moment de convivialité à consommer sans modération. La balade se clôturera donc par une petite dégustation de produits régionaux.

12h15 : repas dans une brasserie du centre ville d’Arras

Affiche-Le-Nain_verticale_40X60_Sanspuzzle-450x675

14h30 : visite guidée de l’exposition «Le mystère Le Nain» au Louvre-Lens

Originaires de Laon, les frères Le Nain (Antoine, Louis et Mathieu) figurent parmi les artistes les plus talentueux du 17e siècle. Plusieurs de leurs tableaux sont devenus de véritables icônes de l’histoire de l’art. Pourtant leur attribution et leur signification restent souvent énigmatiques et constituent l’un des plus grands mystères de la peinture française. L’exposition reconstitue le puzzle du « mystère Le Nain » en enquêtant sur Louis le génie méconnu, Antoine le portraitiste et Mathieu l’ambitieux. Elle explore les archives historiques, retrouve des portraits cachés sous d’autres peintures et découvre les secrets de fabrication des frères Le Nain !

17h : départ pour le retour vers Ath

La participation est fixée à 100 euros pour les membres (conjoints et enfants assimilés) [110 euros pour les non-membres] ; elle comprend les entrées et visites dans les musées, le repas de midi et le transport en car.

Les personnes intéressées sont priées de nous retourner le bulletin d’inscription ci-joint avant le 26 mai, dernier délai, et de verser le montant de leur participation sur le compte n° BE41 0680 5481 3010 du Cercle. Le nombre de places est limité à 25. Le 26 mai, s’il n’y a pas 15 inscriptions, l’excursion sera annulée.

TALON REPONSE

EXCURSION DU SAMEDI 10 JUIN 2017

TALON REPONSE

A renvoyer avant le 26 mai

Au secrétariat du Cercle d’histoire, boulevard du château, 16, 7800 Ath

Je soussigné, ………………, participerai avec …. personne(s) à l’excursion à Arras organisée par le Cercle d’Histoire d’Ath le samedi 10 juin.

Je verse la somme de …. euros au compte BE41 0680 5481 3010 du CRHAA , avec la mention «excursion Arras».

Date :                                                                                                      Signature :

 

Publié dans Excursions